Portail santé des chèvres

Actualités et informations utiles sur les maladies caprines

Actualité

Contrôler son thermiseur avant les mises-bas

La thermisation du colostrum à 56°C pendant 1 heure est le principal moyen de limiter les conséquences du CAEV chez les adultes et les arthrites à mycoplasmes chez les chevreaux. Elle est particulièrement recommandée lors de distribution de colostrums ou laits de mélange. Une température minimale de 56°C est nécessaire pour agir efficacement sur les pathogènes ciblés, mais sans dépasser 60°C pour ne pas dégrader les anticorps. Cette dégradation peut être constatée par un aspect gélifié du colostrum dans les cas extrêmes, ou de façon plus sensible en comparant par des mesures en laboratoire la concentration (...)

Dépistage sérologique du CAEV et de la LYMPHADENITE CASEEUSE sur laits de tank

Le CAEV et la lymphadénite caséeuse (LC) sont des maladies présentes dans la majorité des élevages caprins en France. Elles sont en général facilement identifiées grâce aux symptômes spécifiques qu’elles occasionnent, mais elles peuvent dans certains cas être confondues avec d’autres maladies, ou ne pas être visibles. La fiabilité de tests sérologiques ciblant le CAEV et la LC, traditionnellement utilisés sur sang, a récemment été évaluée sur laits de tank d’élevages caprins en Norvège. Les performances s’avèrent très intéressantes, mais les règles d’interprétation des résultats dans le contexte français doivent (...)

Journée UMT-SPR et OMACAP du 9 octobre 2018

Les différents sujets abordés lors de la 4ème journée UMT-SPR et OMACAP illustrent la diversité des thématiques traitées dans le domaine de la santé des caprins : Bien-être animal : projet GoatWell piloté par l’Anses Niort. Parasitisme : état des lieux des résistances aux antiparasitaires Santé de la mamelle : défis associés à la gestion de la fin de traite Mortalité et Réforme : étude OMACAP des taux de mortalité des adultes et évaluation des causes de sortie dans le cadre du projet RUSTIC Mycoplasmoses : campagne de dépistage sur laits de tank Toutes ces informations sont disponibles sur le site de l’Idele (...)

Le colostrum, un bien précieux à valoriser

Lors de son premier mois de vie, l’immunité du chevreau va largement dépendre de la bonne ingestion du colostrum. Les échecs de transfert d’immunité sont très fréquents (60% des chevrettes d’après une enquête de l’OMACAP) et en cas de problèmes de santé chez les jeunes, les éleveurs doivent analyser leurs pratiques, voire mesurer les taux d’anticorps sanguins (IgG) sur au moins 5 chevreaux âgés de 1 à 5 jours. Le nouveau-né doit boire l’équivalent de 10% de son poids, soit 400 mL en moyenne, en une ou plusieurs prises, mais rapidement après la naissance. L’intestin n’absorbe en effet plus que la moitié des (...)

Financements